Hum sur l’île de Vis

Hum sur l’île de Vis

Couronne d’une île arrêtée dans l’éternité

Souvent, voyageant à travers le monde et découvrant les particularités des pays lointains, on manque de remarquer des endroits magiques qui sont à portée de nos mains. Des endroits dont on tombe facilement amoureux et qui, indépendamment de notre volonté, restent gravés dans nos cœurs et nos mémoires. On s’attache vite aux innombrables particularités qui caractérisent ces lieux et qui charment bien plus que la plus pittoresque des cartes postales. L'île de Vis présente exactement le genre de beauté que les amateurs de la magie méditerranéenne recherchent.

Svjetionik Stončica
Alan Čaplar

Vis est une île tournée vers le large et l'une des îles centre-dalmates les plus éloignées de la côte. Tout en étant relativement petite, mesurant 18 km en longueur et 9 km en largeur, son sommet dépasse 500 mètres d’altitude et une dense toile de sentiers de randonnée décore sa surface.

 

Le relief de l'île est caractérisé par trois crêtes rocheuses qui naissent dans une chaine montagneuse semi-circulaire dominant le village de Komiža, dans l’ouest de l'île, où l'on trouve aussi ses plus hauts sommets, Hum et Mali Hum. A partir de ce point, le relief forme plusieurs crêtes qui descendent doucement vers la ville de Vis. Le plus haut sommet est Hum (587 m), mais le but principal des randonneurs est la chapelle de Sveti Duh (Saint-Esprit) à proximité. Depuis la chapelle, la vue plonge en profondeur sur le village de Komiža et s’ouvre sur la mer avec l'île de Biševo et très loin, si le temps est propice, sur l'écueil volcanique de Jabuka.

Vis
Alan Čaplar

Outre les sentiers marqués qui, depuis Podšpilje, Vis et Komiža mènent jusqu'à la chapelle du Saint-Esprit, le balisage a été effectué sur presque tous les anciens chemins de l'île, offrant aux randonneurs d'innombrables itinéraires. Particulièrement intéressante est la traversée de l’île en largeur qui, en partant de Vis, traverse la localité de Titove špilje et le sommet de Hum pour se terminer à Komiža. Une telle excursion dure environ 5 heures. Le sentier commence à Vis à la bifurcation de la vieille et de la nouvelle route en direction de Komiža (à 1 km du port de Vis). Il débute avec une montée d’environ une heure sur la crête de l’île, la traverse pour arriver ensuite dans un village portant un nom insolite - Žena Glava („Femme Tête“). Depuis la partie haute du village, le sentier se faufile entre les maisons et remonte sur la crête, offrant des panoramas de plus en plus saisissants.

 

Sur le sommet de Hum se situe une localité fort intéressante - Titove špilje („Grottes de Tito“). Il s’agit de deux petites grottes sans décorations, aux entrées partiellement murées, où Josip Broz Tito et les chefs des partisans se cachèrent plusieurs mois, durant la Seconde guerre mondiale (en 1944). Le chemin d’accès aux grottes compte 275 marches. Le sentier reliant Komiža et le sommet Hum est bien plus abrupt et exposé au soleil, raison pour laquelle il n’est pas recommandé de le parcourir en été. 

Vis
Alan Čaplar

Les hauteurs surmontant la ville de Vis recèlent un autre délice pour les randonneurs. Il s’agit du refuge montagnard de Sveti Andrija, érigé sur une hauteur dominant le port de Vis. A partir du port, deux sentiers pareillement pittoresques et agréables montent jusqu’au refuge ce qui permet les randonnées en boucle. Peu après leur début, les deux chemins coupent la route qui contourne la ville haute de Vis et puis sinuent en longeant les bords de la colline de Sveti Andrija, contournent le sommet pour finalement déboucher sur la route gravillonnée passant derrière le sommet. Depuis cette route, un chemin piéton mène en 10 minutes, en traversant un terrain plus plat, jusqu’au refuge de Sv. Andrija. De là, s'offre une excellente vue sur presque toute l’île et sur la ville de Vis.