Kalnik

Kalnik

Muraille rocheuse aux bords du plateau de Prigorje

Une excursion sur le mont Kalnik est un excellent choix pour tous ceux qui aiment la découverte et les sites insolites. A la différence de la plupart de montagnes de la région du Zagorje croate, Kalnik offre de pittoresques falaises tombant à pic, et ce qui est particulièrement intéressant, ces falaises se trouvent au bord d'une vaste plaine, offrant de cette manière de larges panoramas dégagés. Les falaises de Kalnik s'étendent comme une muraille géante dentelée, créant un cadre insolite si l'on regarde depuis le sud, du côté de la ville de Križevci.

Kalnik
Alan Čaplar

Kalnik se situe à la frontière entre les régions de Zagorje, Prigorje et Podravina, à environ 80 km de Zagreb. Les visiteurs y sont accueillis par un curieux monde sylvestre, un sentier didactique et les ruines de deux anciens châteaux. Le plus petit se dresse au sommet du mont Mali Kalnik, tandis que le plus grand, abritant ce qui était autrefois un palais royal, décore la cime du Veliki Kalnik. Ce fut à l'époque du roi Sigismund, dont l'épouse Barbara Celjska, connue dans les légendes comme la „Reine noire“, s'y rendait régulièrement. La cité, mentionnée pour la première fois au 13ème siècle, était composée de 3 parties. La première fut bâtie à l'époque des incursions des Tatares, quand y trouva refuge le roi Bela IV, auquel est liée l'histoire des «šljivari«, cultivateurs de prunes. En fait, selon la légende, les habitants des villages situés au pied de Kalnik auraient permis au roi de survivre en lui fournissant des prunes en abondance, raison pour laquelle le roi leur concéda des titres de noblesse.


Tout excursionniste désirant faire une randonnée sur le mont Kalnik doit garder à l’esprit le fait que la montagne est assez isolée et éloignée des grandes voies de communication. Si vous partez en voiture, vous pouvez parcourir la route menant jusqu'au refuge de montagne avec des déclinaisons importantes, pouvant atteindre 18 % à certains endroits. Cette route se sépare de la voie reliant Križevci et Gornja Rijeka et passe par les villages de Sudovac et de Kalnik.

Kalnik, vrh Vranilac
Alan Čaplar

La plupart des excursionnistes arrivent en voiture jusqu'au refuge, puis commencent la randonnée. Le parcours le plus intéressant suit le sentier didactique circulaire qui contourne Vranilac, le plus haut sommet de Kalnik. Le sentier a 5 km de long et on le parcourt en 2-3 heures de marche facile. Le long du sentier on trouve dix panneaux avec la description de points d'intérêt.

 

Le Vranilac, le plus haut sommet du Kalnik, a probablement été nommé d'après la plante vranilova trava (marjolaine sauvage). Le point culminant, à 643 mètres d'altitude, est marqué par un poteau géodésique, et à une petite distance du sommet se dresse un relais de télévision, visible de loin. À partir du sommet, en direction du nord-est, s'aligne une série de pics rocheux, surnommés „les sept dents“ par les randonneurs. Les sentiers menant à Vranilac partent de deux côtés : du côté nord a été aménagé un sentier très exigeant et c'est pour cette raison, qu'il est recommandé d'utiliser plutôt la route traversant le versant méridional et menant jusqu'au relais. On peut atteindre le sommet également en parcourant le sentier des „sept dents“, mais ce parcours est recommandé seulement aux alpinistes expérimentés, en certains endroits il est pourvu de clavettes et de câbles, comme un véritable sentier alpin.

Veliki Kalnik
Alan Čaplar

A partir du refuge, à part le sentier didactique, Vranilac et Veliki Kalnik, on peut également atteindre le sommet Peca (en 40 minutes) ou la pittoresque gorge de Vratno (en une heure trente). La première de ces destinations est connue pour la richesse de son monde végétal et la seconde pour son refuge de chasse, son terrain de sports, ainsi que pour le belvédère Škrinja et trois grottes se situant à proximité.

 

Une autre option intéressante est l'ascension du Mali Kalnik (40 min), un sommet rocheux recelant les ruines de Pusi grad. Le territoire autour du sommet du Mali Kalnik est protégé en tant que réserve botanique spéciale. Du Mali Kalnik vers Vranilac et le refuge de montagne le balisage est meilleur et le chemin agréable car il n'y a pas de dénivelé important et il s'étend presque entièrement à l'ombre de la forêt.