Les rochers Bijele et Samarske stijene

Les rochers Bijele et Samarske stijene

Small secrets of Velika Kapela

En regardant la carte géographique du pays, peu de personnes remarquent une zone forestière sans grandes agglomérations se trouvant au cœur de la Croatie, entre la vallée de Vinodol et les villages de Fužine, Mrkopalj, Ogulin, Jasenak et Žuta Lokva. Cette zone boisée est connue sous le nom de Velika Kapela. 

Bijele stijene
Alan Čaplar

Le mont Velika Kapela cache l’un des plus impressionnants paysages de Croatie, Bijele et Samarske stijene. C’est dans les formations incroyables et fantastiques de roche qu’on voit le jeu et la force créatrice de la nature, dépassant largement l’expression artistique humaine. Les formations pointues et verticales saillent à de nombreux endroits et dépassent parfois 50 mètres de hauteur. Les sommets rocheux sont séparés par des failles, des lapiaz, des diaclases et des abîmes. A cause de ce relief exceptionnel, les rochers Bijele et Samarske stijene sont une zone inaccessible et difficilement atteignable.

 

Outre les sommets nus et rocheux, le reste de la région des Bijele et Samarske stijene et la zone qui les entoure est couverte de denses forêts dont la couleur verte foncé contraste avec les roches karstiques blanches. Afin de préserver le mieux possible cette unique zone montagneuse, les Bijele et Samarske stijene sont déclarées réserve naturelle intégrale. Il s’agit du plus stricte forme de protection, plus stricte encore que celle du parc national.

 

Les principaux points de départ pour l’ascension de la Velika Kapela sont les villages Mrkopalj, jusqu’auquel on arrive depuis la direction de Delnice, et Jasenak, jusqu’auquel on parvient par la route goudronnée d’Ogulin. La route en macadam depuis laquelle commence le balisage vers les rochers Bijele et Samarske stijene et vers le mont Bjelolasica, est connue sous le nom Begova staza. A partir de cette route, on accède aux rochers Bijele stijene par un sentier balisé et facilement praticable qui monte abruptement à travers la forêt pendant une heure environ. Deux refuges de montagne se trouvent exactement au-dessous des sommets des rochers Bijele stijene. Le sentier continue à monter en passant par les rochers vers le sommet, ouvrant les vues impressionnantes. Seul le sommet des rochers Bijele stijene est haut de 1335 mètres et il donne sur le mont Bjelolasica, le mont Klek ainsi que sur de nombreuses tours aux formes inhabituelles.

Bijele stijene
Alan Čaplar

L’emblème des rochers Bijele stijene sont les Prsti (doigts en croate) en pierre. Il y est question d’une suite de cinq sculptures naturelles en pierre, situées dans la partie haute de la roche, élevées telle une main vers le ciel. Cette scène, témoignant de la force créatrice et fantaisiste de la nature, reste profondément gravée dans le cœur de chaque visiteur de ce site.

 

Outre les Prsti, l’un des endroits les plus captivants est la petite vallée karstique avec une « chapelle » en forme d’un amphithéâtre, fermée par des falaises verticales, hautes de 50 mètres, et où l’on entre à travers un passage étroit en dessous la roche appelée Slonova brada (barbe d’éléphant). Depuis cette entrée dans la chapelle continue le chemin Vihoraški put, l’un des plus difficiles chemins de randonnée en Croatie car il passe par un terrain extrêmement sauvage. Il est en partie assuré par des câbles d’acier et de pitons, et il n’est recommandé qu’aux randonneurs expérimentés.

Bijele stijene
Alan Čaplar

L’ascension la plus confortable des rochers Samarske stijene est celle qui passe par le sentier Begova staza de la direction de Mrkopalj et Tuk, mais l’ascension est également possible du côté sud, depuis Jasenak. Le sentier de randonnée pour l’ascension des rochers Samarske stijene commence au 13e kilomètre de la route allant du village Tuk. Le relais principal est l’abri de Ratko, petite cabane de bois, cachée dans une cave semi-enterrée en dessous d’une falaise qui la surplombe comme un toit naturel.

 

Les rochers Bijele et Samarske stijene sont l’unique phénomène géomorphologique du karst à être abrité par la forêt. Ce cœur pierreux mais chaleureux de la Velika Kapela est un lieu paisible dans lequel les sons dominants sont ceux du bruit du vent dans les branches et du chant des oiseaux survolant les falaises impressionnantes.