Osoršćica

Osoršćica

Sur les traces du prince héritier d'Autriche à travers les sommets de Lošinj

Les îles croates Lošinj et Cres comptent parmi les plus montagneuses, il n'est donc pas étrange qu'elles aient attirées l'attention des randonneurs au 19e siècle déjà. Le sommet d’Osoršćica est à 589 mètres, atteint par le prince héritier austro-hongrois, Rodolphe d’Autriche en 1889. En termes de randonnée – grâce à la beauté du paysage, l'accessibilité et le refuge de montagne sur sa crête – l'Osoršćica est l'une parmi les plus attrayantes montagnes des îles croates. Outre la mer à ses pieds, la crête d'Osoršćica,  nous fait découvrir peut-être la meilleure vue sur le massif du Velebit dans toute sa longueur lors des journées dégagées.

Osoršćica
Alan Čaplar

L'Osoršćica peut être visitée tout au long de l'année, grâce aux conditions climatiques dont profitent de nombreux touristes séjournant sur l'île de Lošinj. Par sa structure calcaire, c'est une montagne karstique typique, possédant toutes les caractéristiques des montagnes de la côte et des îles. Elle doit son nom à la ville d'Osor qui se trouve juste à ses pieds. Néanmoins, il est intéressant que la ville d'Osor ne soit pas située sur l'île de Lošinj mais sur Cres, l’île voisine. Le nom est apparu à l'époque où Osor n'était pas encore séparée de l'île de Lošinj par le détroit de Kavada, percé pour faciliter le passage des bateaux.


Les sentiers de randonnée principaux commencent à Osor et à Nerezine, sur la côte est de Lošinj. Le point de départ du chemin de l'ascension du sommet de Televrina se situe à l'élargissement de la route du côté de Lošinj, à côté du pont mobile à Osor. Les balisages suivent d'abord la route et la forêt jusqu'à la crête rocheuse Mazova gora où se trouve le refuge de montagne de Saint Gaudence (274 m). Le refuge est nommé d'après l'évêque médiéval d'Osor, mort en 1050 et béatifié par la suite. Selon la légende, il vivait en ermite dans la grotte sous Televrina. Depuis le bâtiment, la vue s’étend sur trois côtés et, grâce à sa distance des villages et des lumières, on l'utilise également pour l'observation nocturne du ciel étoilé.

Osoršćica
Alan Čaplar

Un sentier facilement praticable mène le long de la ligne de crête pour parvenir au sommet le plus haut de Lošinj, Televrina. Sur une partie du chemin, il est nécessaire de se tenir à la roche mais ce n'est ni difficile ni dangereux. Les balisages descendent du sommet à travers une magnifique allée de pins. Sur la route vers le mont Sveti Mikula, le chemin se ramifie pour nous mener à la grotte de Saint Gaudence où, selon la tradition orale, il se cachait pendant quelques temps.

 

Pendant une heure et demie, le sentier monte depuis Nerezine à travers de nombreux virages, en passant par une mare et un relais, jusqu'au mont Sveti Mikula (557 m). A partir de son sommet, on voit le large et la partie sud de l'île de Lošinj ce qui lui vaut la dénomination du plus beau sommet de Lošinj. A son sommet se trouve la chapelle construite en pierre de taille.

 

Le réseau de sentiers de randonnée permet une excursion intéressante, à partir d’Osor, à travers le mont Osoršćica jusqu’à Nerezine. Il faut compter quatre à cinq heures de marche pour cette excursion. A l’exception d’Osoršćica, une suite de sentiers de randonnée est aménagée sur l’ensemble de l’île, enrichissant ainsi l’offre touristique et celle de randonnée. Justement à cause de cela, si vous vous décidez à découvrir les sommets de Lošinj, vous en retournerez le cœur plein d’impressions que la baignade à la fin de la journée ne pourra faire pâlir.