Papuk

Papuk

Trésor montagneux dans la plaine de Slavonie

La Slavonie est le plus souvent présentée comme une vaste région plate. Cependant, cette image simplifiée est „gâchée“ par une chaîne de montagnes boisées qui, telle un fer à cheval géant, encercle la „vallée dorée“, à savoir la pleine fertile de Požega. Certes, les montagnes de Slavonie n'arborent pas de majestueuses falaises ni de pics aigus, mais, en revanche, ici on vante la richesse de célèbres forêts slavoniennes. Les montagnes de la région ont bien des atouts pour attiser la curiosité des visiteurs.

Papuk, Jankovac
Alan Čaplar

Les sommets du mont Papuk furent autrefois autant d'îles décorant la surface de la Mer pannonienne, et jusqu'à nos jours, de nombreuses traces de l'histoire géologique de ces contrées restent visibles, comme nulle part ailleurs en Croatie, ses rochers riches en fossiles témoignent des tumultueux changements géologiques qui ont eu lieu au cours de l'évolution de la Terre. Et pourtant, l'attrait principal de Papuk ne réside pas dans ses rochers escarpés, mais dans une nature douce et accueillante. Il ne faut pas oublier que Papuk constitue l'un des paysages les mieux préservés de Croatie, tandis que ses pentes et ses sentiers offrent un vrai délice pour tous ceux qui recherchent la tranquillité et le repos au milieu d'une nature intacte. La vallée idyllique de Jankovac, le plus beau site des hauteurs slavoniennes, est un véritable phénomène montagnard.

 

Jankovac est un lieu de convivialité où, dans une vallée relativement petite, on trouve de jolis prés, deux lacs artificiels, une puissante source de montagne surmontée d'une falaise recelant deux grottes intéressantes et, en bas de la vallée, un rocher sur lequel se précipite une cascade haute de 30 mètres. Toute la localité a été nommée d'après un noble de Voćin, Josip pl. Janković, qui renonça à sa vie opulente à Vienne, et, guidé par l'amour de la nature, déménagea dans les recoins boisés de Papuk.

Jankovac
Alan Čaplar

La meilleure façon de connaître Jankovac est de se promener à l'ombre des hêtres centenaires. Le sentier didactique „Grofova staza“ commence près du refuge montagnard et longe les lacs, puis monte doucement à travers la forêt jusqu'à l'actuelle source du ruisseau Jankovac. Au-dessus de la source se trouvent deux grottes – la première est l'ancien abri du brigand local Maksim Bojanić, tandis que la seconde recèle la tombe du comte Janković. En marchant doucement le long du sentier Grofova staza, vous arriverez jusqu'au „cimetière des verriers“, endroit où reposent les premiers habitants de la vallée de Jankovac – les verriers venus à la fin du 18ème siècle depuis le territoire de l'actuelle Autriche. La cascade de Skakavac, la plus haute cascade de toute la Slavonie, mérite elle aussi le détour. En l'espace de plusieurs millénaires, se dispersant sur les rochers calcaires, l'eau y a créé une imposante barrière de travertin. La taille et le débit de la cascade varient en fonction de la quantité d'eau. Les eaux du ruisseau de Jankovac confluent au pied de la cascade avec le ruisseau Kovačica pour se précipiter bruyamment ensemble le long du canyon rocheux et couler en direction du nord.

Jankovac
Alan Čaplar

On peut arriver à Jankovac en suivant deux itinéraires privilégiés. L'entrée principale dans le parc naturel de Papuk se situe au sud du parc, dans la localité de Velika, où l'on trouve aussi le centre d'informations pour les visiteurs. A proximité du centre, après l'église de Saint-Augustin, se situent les sources thermales – Veličke toplice, depuis lesquelles plusieurs sentiers balisés mènent vers l''intérieur de Papuk. Du côté nord, on peut atteindre Jankovac en suivant la route depuis Slatinski Drenovac. Les excursionnistes aimant la randonnée ont à disposition de nombreux sentiers dont deux d'un intérêt particulier: le premier franchit le sommet rocheux de Lapjak et le deuxième traverse le val Duboka, longeant le ruisseau Dubočanka.