Risnjak et Snježnik

Risnjak et Snježnik

Paisibles géants de roche

S’il fallait choisir entre les montagnes croates une petite zone comprenant le plus grand nombre de phénomènes naturels, le Risnjak serait sans doute parmi les plus favoris. Les influences alpines, dinariques, méditerranéennes et continentales s’y retrouvent. Les forêts anciennes et bien préservées, de larges horizons et des nuances verdâtres de la rivière Kupa, ayant la force d’une grande rivière depuis sa source, et de nombreux autres phénomènes raviront les visiteurs. Le Risnjak est classé et protégé en tant que parc national.

Međuvrhi
Alan Čaplar

C’est justement au Risnjak que les zones pannonienne et péripannonienne se sont le plus rapprochées de l’Adriatique et la ligne de démarcation des eaux des bassins versants de la mer Adriatique et de la mer Noire y est la plus proche à la côte Adriatique. En d’autres termes, les gouttes de pluie tombant sur le Risnjak, après un voyage exaltant à travers le karst finiront dans la Kupa, la Save, le Danube et, finalement dans la mer Noire, éloignée de millier de kilomètres, bien que le Risnjak soit à quinze kilomètres à peine de la mer Adriatique. Il ne faut pas oublier cependant la nature calcaire de la région, un terrain dans lequel l’eau trouve des chemins souterrains insaisissables.


Au-dessous du Risnjak, sous les falaises raides du mont Kupeški vrh et près du village Razloge, la rivière Kupa naît d’une source puissante, qui possède toutes les caractéristiques d’une grande rivière dès sa naissance. L’amphithéâtre naturel dans lequel naît cette rivière offre une expérience unique de beauté et de paix par sa couleur turquoise et sa position dans une gorge profonde, en dessous de la falaise Gavranova stijena et le mont Kupeški vrh (715 m). La source de la Kupa a la forme d’un petit lac ovale caché en dessous des falaises verticales et hautes. Dans son cours ultérieur, de son affluent Čabranka à Kamanje près d’Ozalj, la rivière Kupa constitue la frontière naturelle entre la Croatie et la Slovénie.

Guslica sa Snježnika
Alan Čaplar

La partie supérieure du Risnjak est reconnaissable de loin par la vue des falaises de Veliki et Mali Risnjak, avec, entre eux, le col de montagne et le refuge qui s’y trouve. Le Risnjak est l’un des sommets croates les plus pittoresques, par sa hauteur, le deuxième du Gorski kotar (6 mètres plus bas que la Bjelolasica). Grâce à sa position géographique, depuis son sommet, on voit très bien la baie de Rijeka, Krk, l’Učka, la Ćićarija, le Snježnik et le Snežnik slovène, le lac Lokvarsko, la Bjelolasica et le Velebit, puis le refuge de montagne Schlosserov dom, sur le col au-dessous du sommet. Les amoureux de la nature seront ravis de n’y voir que de vastes forêts desquelles émergent d’innombrables sommets, sans aucune habitation.


Du côté ouest, une vallée profondément encaissée sépare la crête de Risnjak du Snježnik, traversée par la route forestière de Gornje Jelenje vers Gerovo qui permet le plus court accès à la partie supérieure du Risnjak (une heure et demie d’ascension). Du côté est, les versants du Risnjak descendent à Crni Lug en pente douce. L’ascension de Crni Lug au Risnjak dure trois heures et il existe deux sentiers. La vallée de Leska se trouve à proximité de Crni Lug, que l’on peut découvrir en empruntant le sentier éducatif qui commence au bâtiment administratif du parc national dans le hameau de Crni Lug, à Bijela Vodica. 

Risnjak
Alan Čaplar

La crête voisine du Snježnik se distingue par d’impressionnantes vues sur le Snežnik en Slovénie, l’Obruč, l’Učka et la baie de Rijeka avec les îles adriatiques du nord. Aussi, c’est depuis Snježnik que s’offre la plus belle vue sur le sommet de Risnjak. Comme son éponyme slovène, la crête et le plus haut sommet doivent leur nom aux grandes quantités de neige qui persiste jusqu’à la fin du printemps malgré la proximité de la mer. Le point de départ pour les sommets de la crête du Snježnik commence au Platak, formé de plusieurs prairies pittoresques et la destination de ski de la ville de Rijeka. Il faut une heure et demie d’ascension du Platak au Risnjak, le sentier étant bien balisé et très intéressant.

 

Justement à cause de l’inaccessibilité, tout ce qui fait du Risnjak un endroit unique est encore largement préservé dans sa forme originale et offre une beauté à tous ceux qui souhaitent connaître ce petit coin attrayant du Gorski kotar.