Samoborsko gorje et Žumberak

Samoborsko gorje et Žumberak

Une région montagneuse d'un attrait particulier

Les massifs montagneux de Samoborsko gorje et de Žumberačka gora forment un ensemble de reliefs entre la rivière Save d'un côté et ses affluents Krka et Kupa de l'autre. De nombreux éléments en font une région montagneuse typique. En dépit de son beau cadre naturel, d'un accès facile et du fait qu'elle se trouve à seulement quelques dizaines de kilomètres au sud-ouest de Zagreb, la capitale croate, cette région montagneuse reste assez mal connue du grand public.

Oštrc, Samoborsko gorje
Alan Čaplar

Par leur situation géographique, Žumberak et Samoborsko gorje sont une aire de transition entre les systèmes montagneux alpin et dinarique. Ici, s'entrelacent les différentes caractéristiques des deux systèmes : le caractère typiquement alpin est donné par les pentes abruptes et les profondes vallées ainsi que les pics aigus, tandis que le caractère dinarique se reflète dans les dolines, les grottes et les ravins creusés dans le calcaire. Les géographes considèrent le Samoborsko gorje comme partie intégrante de la Žumberačka gora, à savoir son prolongement oriental. Le territoire auquel on se réfère par le nom de Žumberak (dans sa première acception) est séparé du Samoborsko gorje par les vallées profondes et boisées de la rivière Žumberačka reka et du ruisseau Bregana. Ce territoire est presque entièrement classé Parc naturel du Žumberak – Samoborsko gorje.


La caractéristique la plus marquante du Žumberak est la longue crête qui s’étend parallèlement à la frontière entre la Slovénie et la Croatie. Cette crête allongée est connue pour ses prés fleuris et ses belles vues, particulièrement du côté croate de la montagne. Le sommet Sveta Gera, qui se dresse à l'extrémité ouest de la crête, est le plus haut sommet du Žumberak et en même temps le plus haut sommet de la Croatie pannonienne. Le point le plus haut est marqué par une haute colonne géodésique en béton depuis laquelle une vue extraordinaire s'offre de tous les côtés. Le point de départ des chemins menant à Sveta gera est le village de Sočice, situé dans une vallée solitaire pleine de phénomènes naturels et de monuments culturels, avec un ancien château près de Kekić Draga et la cascade de Sopot.

Okić
Alan Čaplar

Dans le massif de Samoborsko gorje les principaux buts des randonneurs sont Okić, Oštrc et Japetić. Un réseau bien développé de sentiers alpins offre d'innombrables possibilités d'excursions courtes et longues.

 

De la préhistoire jusqu'à nos jours, ce territoire a toujours été habité, fait dont témoignent les vestiges remontant à différentes époques. Le site archéologique le plus apprécié est situé dans les environs des localités de Budinjak et de Bratelj. C'est l'un des plus importants sites d'Europe du sud-est, datant de l'âge du fer et de l'âge du cuivre. Les ruines des villes médiévales telles que Tuščak, Stari grad Žumberak et Okić présentent aussi un intérêt particulier. Okić est considéré comme la plus ancienne forteresse de la noblesse croate du nord-ouest. 

Dragonoš
Alan Čaplar

Plus que toutes les autres montagnes croates, Žumberak présente un véritable trésor ethnologique. Ses nombreuses maisons en bois, ses outils typiques, ses costumes traditionnels et les documents variés qui s'y trouvent, représentent une part incontournable du patrimoine culturel croate. La richesse de la flore et de la faune, le grand nombre de sources et de cours d'eau, les ruines des villes médiévales, les sites archéologiques remontant à différentes époques, les maisons de culte catholique occidental et grec-catholique ainsi que d’intéressants éléments de la vie rurale constituent autant de raisons attrayantes pour visiter les montagnes de Žumberak et de Samoborsko gorje. Cette vaste région offre un large éventail de curiosités et d'innombrables possibilités de randonnées, tout en conservant l'agréable paix qui caractérise les montagnes.